BM 177-3 2019

Dans ce numéro, le Bulletin monumental revient sur le terrible incendie qui a touché Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier avec un article d’Yves Gallet intitulé Après l’incendie. Notre-Dame de Paris : bilan, réflexions et perspectives. En raison de l’immense célébrité du monument, l’émotion a été planétaire au détriment parfois d’une information dûment vérifiée. Cinq mois après les faits et avec le recul nécessaire à l’analyse, il était donc indispensable de faire, à destination des lecteurs du Bulletin monumental un point précis et documenté sur les dommages subis par le monument, son état actuel et les perspectives et défis qui se présentent aux responsables du chantier de restauration comme aux scientifiques qui se penchent désormais sur la cathédrale.

Comment acheter ce numéro ?

L’ouvrage est disponible à partir de novembre 2019 auprès de la librairie PICARD & EPONA :
Pour le commander, complétez ce BON DE COMMANDE (cliquez ici pour le télécharger en PDF) et renvoyez-le, accompagné de votre règlement à :
Picard & Epona
18, rue Séguier
F-75006 Paris
T. 01.43.26.40.41
contact@librairie-picard.com

Retrouvez les publications de la S.F.A sur le site de la librairie Picard en cliquant ICI. Prix de vente en librairie : 20 €

Bulletin monumental 177-3 : Sommaire

Articles

- Après l’incendie. Notre-Dame de Paris : bilan, réflexions, perspectives, par Yves Gallet

- Le château de Verrès en 1390 et l’architecture seigneuriale en Val d’Aoste du XIe siècle au XVe siècle, par Jean Mesqui

- Les peintures murales du manoir de Bien-Assis à Montluçon. Un cycle de Judith et Holopherne d’après la suite gravée par Denis de Mathonière, par Samuel Gibiat

Actualité

Indre-et-Loire. Rochecorbon. Datation de la chaux (AMS) appliquée à une peinture romane (Amaëlle Marzais)

Pyrénées-Atlantiques. Ponson-Debat-Pouts. Découverte de peintures murales du XVIIIe siècle dans l’église de Pouts (Laurence Cabrero-Ravel)

Pays-Bas. Bois-le-Duc (’s-Hertogenbosch). La cathédrale Saint-Jean : histoire architecturale et sculpture monumentale (Ronald Glaudemans)

Belgique. Bruges et ses environs. Catalogue de charpente médiévales (Vincent Debonne)

Chronique

Architecture et iconographie médiévale. Saint-Martin de Mazerat à Saint-Émilion, église sous influence poitevine  ? (Philippe Araguas). — Découverte d’une esquisse de baie rayonnante à l’abbatiale de Wymondham (Angleterre) [Bénédicte Fillion-Braguet]. — Relecture du thème de Jonas à l’époque romane (Mathieu Beaud)

Aménagement des villes et des campagnes. XIIe-XIXe siècle. Regards sur les types de cartes en France au XVIe siècle (Juliette Dumasy-Rabineau). — Le château de Brissac (Maine-et-Loire) : évolution et transformation du site (Dominique Hervier). — Autour des chasses royales en Île-de-France : pavillons, fermes et routes (Dominique Hervier). — La glacière en Haute-Marne, une dépendance obsolète (Dominique Hervier). — Au bord de la Seine, au nord de l’île de la Cité (Paris) (Youri Carbonnier)

Fortunes et infortunes du Patrimoine. Une villa disparue, une «  archittectrice  » méconnue (Rome) [Françoise Hamon]. — Du bon usage de l’archéologie en terres alsacienne et mosellane (Françoise Hamon)

Sources. Les inventaires strasbourgeois, une source pour étudier les œuvres d’art (Benoit Jordan)

Bibliographie

Histoire de l’art. Pascale Charron, Marc Gil, Ambre Vilain ( éd.), La pensée du regard, Études d’histoire de l’art du Moyen Âge offertes à Christian Heck (Cécile Voyer). — Denise Borlée et Laurence Terrier Aliferis (éd.), Les modèles dans l’art du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) [Jean Wirth]

Architecture. Gergely Buzás, József Laszlovszky et Orsolya Mészáros (éd.), The Medieval Royal Town at Visegrád : Royal Centre, Urban Settlement, Churches  ; András Végh, Buda. Part I., to 1986  ; Xavier Barral I Altet, Pál Lővei, Vinni Lucherini et Imre Takács (éd.), The Art of Medieval Hungary (Pierre Garrigou Grandchamp). — Denis Hayot, Paris en 1200. Histoire et archéologie d’une capitale fortifiée par Philippe Auguste (Jean Mesqui). — Claire Étienne-Steiner, Le Havre 1517-2017. La demeure urbaine (Anne Bondon). — Irène Jourd’heuil, Sylvie Marchant et Marie-Hélène Priet (éd.), Cathédrale d’Orléans (Hélène Rousteau-Chambon). — Samuel Drapeau et Philippe Araguas (éd.), Les clochers-tours gothiques de l’arc atlantique, de la Bretagne à la Galice (Claude Andrault-Schmitt). — Léa Gérardin, Les maisons à pan de bois de Montricoux (Tarn-et-Garonne), XVe-XVIIIe siècle (Pierre Garrigou Grandchamp)

Divers. Sophie Liegard et alii, Les sarcophages médiévaux du département de l’Allier. Étude des contenants funéraires en pierre des premiers siècles du Moyen Âge dans le Bourbonnais et ses environs (Laure-Anne Finoulst). — Sophie Brouquet (dir.), ‘Sedes Sapientiae’. Vierges noires, culte marial et pèlerinages en France méridionale (Nicolas Balzamo). — Anja Selinger, Willy Piron (éd.), Choir Stalls and their Workshops : Proceedings of the Misericordia International Colloquium 2016 (Florence Piat). — Lorenzo Lazzarini, Mario Piana et Wolfgang Wolters (dir.), I Pavimenti barocchi veneziani (Bertrand Jestaz)

Livre reçu. Élodie Cassan (dir.), Les granges du Lot, de la fin du Moyen Âge à la Révolution

Résumés analytiques

Après l’incendie. Notre-Dame de Paris : bilan, réflexions, perspectives, par Yves Gallet

L’incendie survenu le 15 avril 2019 est la plus terrible catastrophe qui ait atteint la cathédrale Notre-Dame de Paris depuis sa construction au XIIe siècle. En raison de l’immense célébrité du monument, l’émotion a été planétaire  ; commentaires et rumeurs se sont multipliés, au détriment parfois d’une information dûment vérifiée et avant même que les résultats de l’enquête de police ne soient rendus publics, sur les causes de l’incendie, sur l’étendue des dégâts, sur l’état de la structure, sur la place de la cathédrale dans l’histoire de l’art gothique, sur l’éventail des solutions envisageables pour le rétablissement de la charpente, etc. Il était donc indispensable de faire, à destination des lecteurs du Bulletin monumental, le point sur ce qui a disparu dans l’incendie, sur l’état des maçonneries, sur les perspectives et les défis qui se présentent aux responsables du chantier de restauration comme aux scientifiques qui se penchent désormais sur la cathédrale.

Mots-clefs  : Notre-Dame de Paris, incendie, restauration, cathédrale, chantiers.

Le château de Verrès en 1390 et l’architecture seigneuriale en Val d’Aoste du XIe siècle au XVe siècle, par Jean Mesqui

Le Val d’Aoste compte parmi les plus belles et intéressantes fortifications d’Europe  ; durant les deux dernières décennies, de nombreuses recherches historiques et archéologiques ont permis de renouveler totalement la connaissance de cette architecture. Après une brève rétrospective des résultats les plus récents de cette recherche, on se focalisera dans cet article sur le château de Verrès, bâti autour de 1390, qui est l’un des sites les plus marquants de l’architecture seigneuriale du Moyen Âge en Europe. Un développement particulier est consacré à l’apparition et l’évolution de l’arc en accolade au XIVe siècle.

Mots-clefs  : château, résidence, palais, fenêtre géminée, bifora, quadrifora, arc en accolade, cuisine, cheminée, poêle, Iblet de Challant, grande salle, appartements seigneuriaux.

Les peintures murales du manoir de Bien-Assis à Montluçon. Un cycle de Judith et Holopherne d’après la suite gravée par Denis de Mathonière, par Samuel Gibiat

En 2010, à l’occasion de sondages préalables à la réfection de l’enduit des murs de la probable salle de compagnie du manoir de Bien-Assis à Montluçon (Allier), a été découvert un vaste décor peint, dont le dégagement, le nettoyage et la consolidation ont été menés à bien de 2011 à 2016.
Réalisé en grisaille, composée de camaïeu de gris bleuté et de noir, avec une mise en couleur des carnations, il s’insère dans une pièce de 6,80 x 7,60 m, éclairée par une baie orientée à l’est, chauffée par une cheminée adossée au mur méridional, et fermée au nord par une cloison à colombages. Bien que la composition ait été sensiblement altérée, elle se signale par sa profusion et son étendue sur l’ensemble des parois des murs ainsi que sur le manteau de la cheminée.
Le cycle, décomposé en six scènes, a pu être identifié grâce à la scène nodale de Judith décapitant Holopherne, ce qui a permis, dans un second temps, de découvrir les modèles gravés parmi la production de Denis de Mathonière, «  imagier en papier  » de la rue Montorgueil à Paris, qui avait réalisé une suite sur bois d’après celle du graveur anversois Philippe Galle, produite en 1564. Quant à la cheminée, elle présente la transposition d’une planche unique gravée par Étienne Delaune, figurant Suzanne et les vieillards. La composition peut être datée entre 1575 et 1590.
Œuvre d’un atelier de peintres locaux, elle témoigne de la vocation de Judith en tant que personnification de l’Église triomphant de l’hérésie, dans le contexte des guerres de Religion, et illustre la sensibilité de la noblesse locale à cette thématique d’édification, contemporaine des médaillons de Villeneuve-Lembron et des grands décors de la galerie de Pharsale à Ancy-le-Franc.

Mots-clefs  : peinture murale, décors peints, Renaissance française, tapisserie, ateliers de peinture provinciaux, Cycle de Judith et Holopherne.

English Summaries

(Traduction de Patricia Stirnemann)

Notre-Dame de Paris after the inferno : assessment, thoughts, perspectives, by Yves Gallet

The conflagration on 15 April 2019 was the worst catastrophe suffered by the Cathedral of Notre-Dame de Paris since its construction in the twelfth century. Because of the immense fame of the monument, the emotion shook the planet. Commentaries and rumors proliferated, sometimes to the detriment of properly verified information, and all this well before the results of the police inquest into the causes, the extent of the damage, and the state of the monument were rendered public, as well as the place of the cathedral in the history of Gothic art and the range of solutions possible for the replacement of the timberwork, etc. It has been deemed essential that for the readers of the Bulletin monumental a judicious state of the question be given concerning what was destroyed by the fire, the current state of the masonry, and the perspectives and challenges that face both those responsible for the reconstruction and scholars who will deal with the cathedral in the future.

Keywords  : Notre-Dame de Paris, fire, restoration, cathedral, work sites.

The Château de Verrès in 1390 and seigneurial architecture in the Val d’Aoste from the 11th to the 15th century, by Jean Mesqui

The Valle d’Aosta has some of the most beautiful and interesting fortifications in Europe. During the last two decades a great deal of historical and archeological research has fundamentally renewed knowledge of that architecture. After a brief look at the most recent results of that research, the article focusses on the Château de Verrès, built around 1390, which is one of the most outstanding examples of seigneurial architecture from the Middle Ages in Europe. Particular attention is paid to the appearance and evolution of the ogee arch in the 14th century.

Keywords  : château, residence, palace, double lancet window, bifora, quadrifora, ogee arch, kitchen, chimney, stove, Iblet de Challant, main hall, seigneurial apartments.

The wall paintings in the manor of Bien-Assis in Montluçon. A cycle of Judith and Holophernes based on the woodcuts of Denis de Mathonière, by Samuel Gibiat

In 2010, when soundings were made for the restoration of the wall-covering in what was probably the main gathering room in the manor of Bien-Assis in Montluçon (Allier), extensive painted decoration was discovered. Between 2011 and 2016 the paintings were uncovered, cleaned and consolidated.
Painted in camaieu grey-blue and black, with coloring for the flesh, the cycle fills a room 6.80 x 7.60 meters, lit by a bay on the east, heated by a chimney on the south wall, and closed on the north by a half-timbered partition. Although the composition has been substantially altered, it is remarkable for its profusion and disposition on all the walls, including the chimney mantle.
The cycle, composed of six scenes, is identifiable by the key image of Judith decapitating Holophernes, which later led to the discovery of the model, a set of woodcuts by Denis de Mathonière, “imagier en papier” on the rue Montorgueil in Paris, who had made a series using as his source the engravings of the Antwerp engraver, Philippe Galle, produced in 1564. The chimney reproduces a unique engraving by Étienne Delaune of Suzanne and the Old Men. The composition can be dated between 1575 and 1590.
Painted by a local workshop of artisans, the cycle depicts Judith as the personification of the Church triumphing over heresy, in the context of the Wars of Religion, and illustrates local aristocratic sensibility to this edifying theme, which is contemporary with the medallions at Villeneuve-Lembron and the great decorations of the Gallery of Pharsalus at Ancy-le-Franc.

Keywords  : wall painting, painted decoration, French Renaissance, tapestry, workshops of provincial painters, Cycle of Judith and Holophernes.

Deutsche Zusammenfassung

Traduction de Pierre Steimer

Nach dem Brand der Kathedrale Notre-Dame in Paris : Eine Bilanz, sowie Überlegungen und Perspektiven, von Yves Gallet

Der Brand von Notre-Dame am 15. April 2019 ist die schlimmste Katastrophe, die der Pariser Kathedrale seit ihrer Errichtung im 12. Jhd. widerfahren ist und hat, wohl aufgrund ihrer immensen Berühmtheit, weltweit Emotionen ausgelöst. Zahlreiche Kommentare und Gerüchte machten die Runde, zuweilen ohne sorgfältige Prüfung von Informationen und obwohl noch keine polizeilichen Ermittlungsergebnisse über die Brandursachen vorliegen. Es wurde über das Ausmaß der Schäden, über den Zustand der Baustruktur, über die Stellung der Kathedrale innerhalb der gotischen Architektur spekuliert, sowie über Lösungsvorschläge über die Wiederherstellung des Dachstuhls usw. Deshalb ist ein für die Leser des Bulletin monumental bestimmter Lagebericht dringend erforderlich, der über die vom Brand verursachten Verluste informiert, über den Zustand des Mauerwerks sowie über das, was Restauratoren und Wissenschaftler erwartet, die sich nun mit der Kathedrale zu befassen haben.

Schlagwörter  : Notre-Dame von Paris, Brand, Restaurierung, Kathedrale, Baustellen.

Die Burg Verrès im Jahre 1390 und die herrschaftliche Architektur im Aostatal vom 11. bis zum 15. Jh., von Jean Mesqui

Das Aostatal besitzt eines des schönsten und interessantesten Festungsensembles Europas. Die historischen und archäologischen Forschungen der letzten zwei Jahrzehnte haben unser Wissen über diese Architektur von Grund auf erneuert. Nach einem kurzen Rückblick auf diese Forschungsergebnisse richtet der Beitrag den Fokus auf die um 1390 errichtete Burg Verrès, eine der bedeutendsten Anlagen der mittelalterlichen Herrschaftsarchitektur in Europa. Ein gesonderter Abschnitt ist dem Kielbogen gewidmet, von seinem ersten Auftreten bis zu seinen Erscheinungsformen im 14. Jh.

Schlagwörter  : Burg, Residenz, Palas, Doppelfenster, Biforium, Tetraforium, Kielbogen, Küche, Kamin, Ofen, Iblet de Challant, Rittersaal, Palas.

Die Wandmalereien des Burgsitzes Bien-Assis in Montluçon. Ein Judith-Zyklus nach einer Holzschnitt-Folge von Denis de Mathonière, von Samuel Gibiat

Als 2010 Sondierungen zur Wiederherstellung des Wandputzes im Saal des Burgsitzes Bien-Assis in Montluçon (Departement Allier) vorgenommen wurden, entdeckte man einen ausgedehnten gemalten Wanddekor, der von 2011 bis 2016 freigelegt, gereinigt und gesichert wurde.
Es ist eine Grisaillemalerei, bestehend aus blaugetöntem Grau und Schwarz, wobei auch Inkarnat verwendet wurde. Der Raum (6,80m mal 7,60m) wird im Osten von einem Fenster belichtet, von einem vor der Südwand stehenden Kamin beheizt und im Norden von einer Fachwerkwand geschlossen. Obwohl die Malereien starke Schäden aufweisen, fällt ihr Bildreichtum ins Auge sowie die Tatsache, dass sie sich über den gesamten Raum entfalten, einschließlich des Kaminmantels.
Der in sechs Szenen unterteilte Zyklus konnte dank der Schlüsselszene identifiziert werden, in der Judith Holofernes den Kopf abschlägt und in einem zweiten Schritt entdeckte man auch das Modell, das der Holzschnittproduktion des Denis de Mathonière entlehnt ist, des „Papierbildners“ der rue Montorgueil in Paris. Der hatte eine Holzschnitt-Folge nach einer Folge des Antwerpener Stechers Philippe Galle aus dem Jahre 1564 angefertigt. Auf dem Kamin wiederum ist die Umsetzung eines einzelnen Stiches von Etienne Dalaune zu sehen, und zwar der Darstellung der Susanna im Bade, die zwischen 1575 und 1590 datiert werden kann.
Vor dem Hintergrund der Religionskriege verdeutlicht dieses Werk einer lokalen Malerwerkstatt die Rolle der Judith als Personifizierung der Kirche als Siegerin über die Häresie und veranschaulicht die Tendenz des lokalen Adels, das Thema der moralischen Erbauung zu kultivieren, das zeitgleich in den Medaillons von Villeneuve-Lembron und dem großen Dekor in der Pharsalos Galerie in Ancy-le-Franc aufgegriffen wurde.

Schlagwörter  : Wandmalerei, Raumkunst, französische Renaissance, Tapisserie, regionale Malerwerkstätten, Judith Zyklus.

haut de page