Accueil du site > Activités > Visites et études de monuments > Autour de Saint-Benoît-sur-Loire

Autour de Saint-Benoît-sur-Loire

Du vendredi 2 au dimanche 4 octobre 2020

Sous la conduite d’Eliane Vergnolle

Journées thématiques

Monuments inscrits au programme :

  1. Saint-Benoît-sur-Loire, abbaye de Fleury ;
  2. Châteauneuf-sur-Loire, château ;
  3. Germigny-des-Prés, église de la Très-Sainte-Trinité (oratoire carolingien) ;
  4. Sully-sur-Loire, château


    La récente ouverture d’un centre d’interprétation – le Belvédère – à Saint-Benoît-sur-Loire est l’occasion de revoir l’abbatiale, à laquelle a été consacré le premier volume de la nouvelle série de la collection « Bibliothèque de la Société Française d’Archéologie » (Éliane Vergnolle, Saint-Benoît-sur-Loire. L’abbatiale romane, Paris, 2018), sous la conduite de l’auteur. Nous pourrons aussi, lors de la visite du Belvédère, profiter de l’exposition sur l’exceptionnel pavement du chœur de l’abbatiale dont l’article de Maddalena Vaccaro (« De la Romania à Fleury. Le pavement de marbre en opus sectile du chœur de Saint-Benoît-sur-Loire », Bulletin monumental 2020-II), constitue l’accompagnement scientifique. Outre l’abbatiale qui, de l’an mil à la fin du XIIe siècle, apparaît comme un témoin majeur de l’histoire de l’art roman et du début du gothique, nous consacrerons un temps de visite au bourg monastique qui conserve quelques vestiges méconnus, qu’il s’agisse de l’église Saint-Denis, érigée au début du XIe siècle ou des maisons médiévales avec Clément Alix et Sylvain Aumard. La visite de la chapelle de Germigny-des-Prés, construite au début du IXe siècle par l’abbé Théodulfe dans sa résidence d’été s’imposait d’autant plus que ce témoin insigne de l’architecture carolingienne a récemment été l’objet de nouvelles études sous la direction de Christian Sapin qui nous en présentera les résultats. Les rois aimaient à fréquenter l’abbaye, lorsqu’ils venaient chasser dans leur forêt des Loges ; Châteauneuf-sur-Loire fut un de leurs séjours préférés, et ces journées nous donneront l’occasion de visiter la grande salle d’apparat construite par Philippe le Bel, récemment mise au jour, et d’évoquer la magnificence de l’ancien parc, du Moyen Âge à l’Époque classique. Enfin, elles se termineront par une visite du château emblématique de Sully-sur-Loire, beau palais fortifié bâti dans les années 1400 par Guy de la Tremoille sur les plans de Raymond du Temple, puis transformé par Sully qui y écrivit ses Oeconomies royales, restauré et remeublé par le Conseil département du Loiret durant les dernières décennies. Les deux châteaux seront présentés par Jean Mesqui.


    Informations, programme détaillé et inscriptions : A VENIR

    Cliquer ICI pour revenir au calendrier des activités

haut de page